des professionnels
de la santé

Mon médecin part en retraite, comment en changer ?

Changer de médecin, notamment lorsque ce dernier par à la retraite, n’est pas forcément une chose évidente et facile. En effet, de moins en moins de médecins généralistes s’installent comme libéraux. Pourtant, afin de rester dans le parcours de soins coordonnées et d’être remboursé par la sécurité sociale, il est nécessaire de déclarer un médecin traitant à l’Assurance maladie.

Dans le cadre du départ à la retraite d’un médecin généraliste, deux situations s’offrent à vous : soit ce dernier est remplacé, soit il n’a trouvé personne pour reprendre le suivi de ses patients. Dès lors, pour chacun de ces cas, de quelles démarches faut-il s’acquitter pour demeurer en conformité au regard de l’Assurance maladie ?


Prendre RDV avec un médecin en ligne


Pourquoi faire une nouvelle déclaration de médecin traitant ?

Faire une déclaration de médecin traitant vous permet d’être mieux pris en charge par la Sécurité sociale française. En effet, si la déclaration de médecin traitant ne demeure pas obligatoire, elle assure non-seulement un suivi médical de meilleure qualité et sur la durée et mais aussi un remboursement à 70% du prix de la consultation par l’Assurance maladie. Sans médecin traitant déclaré, seul  30 % du montant de la consultation vous sera remboursé.

Attention, ces pourcentages de remboursement concernent les médecins dits “conventionnés secteur 1” : c’est à dire ceux qui ne pratiquent pas de dépassements d’honoraires et dont le montant de la consultation est fixé à 25 euros. Le remboursement par la Sécurité sociale sera donc de 16,50 euros. Il s’agit du cas le plus fréquent.

Si vous consultez un médecin généraliste “conventionné secteur 2”, ce dernier est en droit de pratiquer des dépassements d’honoraires. Par ailleurs, le remboursement s'effectue à 70% mais sur une base de 23 euros. Vous seront donc rendus 15,10 euros pour une consultation classique.

médecins


Trouver mon nouveau médecin généraliste



Mon médecin de famille part à la retraite et a trouvé un remplaçant

Si votre médecin part à la retraite, il a peut-être trouvé un autre praticien pour reprendre son activité et sa patientèle. Il s’agit de la situation la plus simple et la plus confortable pour des patients. En effet, il n’est donc pas utile de chercher un autre cabinet médical, parfois situé plus loin de leurs domiciles.

Dès lors, vous pouvez tout à fait le déclarer comme votre nouveau médecin traitant. Pour cela, il vous faut juste effectuer une déclaration de médecin traitant en remplissant le formulaire Cerfa 12485*02. Vous le trouverez sur le site ameli.fr. Renvoyez-le par courrier à votre caisse d’Assurance maladie signé et tamponné par votre nouveau médecin.

La démarche peut également être faite en ligne, il vous suffit juste d’en informer votre futur praticien et de bénéficier de son accord.

Toutefois, il n’est pas nécessaire de prévenir l’Assurance maladie du départ en retraite de votre précédent médecin référent. Ce dernier s’acquittera lui-même des démarches.

Inutile également de prévenir votre mutuelle, si vous en avez une. En effet, c’est normalement l’Assurance maladie qui s’en charge et, qui grâce à votre carte vitale, communiquera ces mises à jour à votre mutuelle.

sécurité sociale


Prendre RDV avec un médecin en ligne


Mon médecin de famille part à la retraite et n’est pas remplacé

Votre médecin traitant peut cesser son activité sans avoir malheureusement de remplaçant. Ce phénomène est de plus en plus courant, notamment dans les zones rurales, du fait de la désertification médicale. Il vous faudra donc trouver un autre médecin généraliste.

Pour ce faire, il est possible de vous tourner vers une plateforme de rendez-vous en ligne. En fonction de votre localisation, plusieurs médecins vous seront présentés avec une précision conventionné secteur 1 ou 2.  Vous pourrez également consulter leurs heures de travail et de  disponibilités. Ainsi, choisissez le créneau et la date qui vous arrangent afin d’effectuer ainsi une première consultation avec un autre généraliste. Si ce dernier vous convient, vous pourrez le déclarer comme votre nouveau médecin traitant par courrier ou sur ameli.fr. Là encore, inutile de prévenir votre mutuelle, l’Assurance Maladie le fera.

En outre, vous pouvez également regarder sur le site de l’Assurance maladie, et choisir un praticien dans la liste des médecins en activité et conventionnés non-loin de votre lieu de résidence. En revanche, vous ne pourrez pas prendre rendez-vous via internet par ce biais.

D’autre part, vous pouvez aussi vous tourner vers la mairie ou l’intercommunalité dont vous dépendez. Ils seront à même de vous orienter vers le médecin, le cabinet médical ou la maison médicale le plus proche de chez vous.

Enfin, si aucune des solutions proposées précédemment ne vous conviennent, pensez à demander conseil à un autre professionnel de santé avec qui vous êtes en confiance. En effet, votre pharmacien, gynécologue, kynésithérapeuthe, etc. peut vous recommander l’un de ses confrères avec lequel il a l’habitude de collaborer.

Vous aimerez aussi cet article : Vaccins obligatoires : la liste






Mots clés

Actualités

Espace praticien

Demander mon espace

Ou contactez le 01 75 75 67 50