des professionnels
de la santé

Dossier médical partagé, qu'est-ce que c'est ?

Le dossier médical partagé (DMP) est un carnet de santé en ligne et sécurisé reprenant les informations de santé et donnés médicale d’un patient. Non-obligatoire, la ministre de la Santé Agnès Buzyn souhaite qu’il devienne pour les Français “une évidence”. En effet, il permet un meilleur suivi et une meilleure coordination des soins par les différents professionnels de santé que rencontre un patient. Dès lors, qui peut ouvrir un DMP ? Quelles informations peuvent se trouver dedans ? Quels intérêts présente-t-il ? Comment l’ouvrir ? Qui peut y avoir accès ? Qu’en est-il de la protection des données ?


Qui peut prétendre à l’ouverture d’un DMP ?

Pour ouvrir un DMP, il suffit simplement d’être affilié ou ayant-droit à un régime de sécurité sociale.  


Quelles sont les informations contenues dans le DMP ?

Le dossier médical partagé recueille les données de santé du patient, c’est-à-dire ses antécédents médicaux, l’historique des soins reçus sur deux ans, ses maladies actuelles (diabète, allergies…), les résultats d’examens sanguins ou d’imagerie médicale, les suivis en cas d'hospitalisation, ainsi que les coordonnées des contacts à prévenir en situation d’urgence

Ces informations sont entrées par l’Assurance Maladie et ne génèrent aucun effet sur les remboursements.  


Prendre RDV avec un médecin


Quel est l’intérêt que présente le DMP ?

Le DMP aide à centraliser les informations de santé et d’offre aux différents médecins et professionnels de santé l’accès à des informations sur l’état d’un patient. Le DMP permet de connaître les allergies, d’éviter de mauvaises combinaisons de médicaments ou simplement de répéter de manière inutile des actes médicaux déjà effectués.

Ainsi, il sera utile par exemple en cas de changement de médecin traitant pour cause de déménagement ou simplement lors du départ en retraite de votre médecin traitant. Votre nouveau praticien aura accès à vos informations de santé et pourra mieux vous suivre.

Par ailleurs, il devrait aider à mieux gérer les situations délicates de fin de vie. En effet, à partir du mois d’avril 2019, il disposera d’un espace dédié aux “directives anticipées". Elles permettront à la famille ou à l’équipe médicale de prendre en compte l’avis du patient si ce dernier se retrouvait dans l’incapacité de prendre des décisions quant à sa fin de vie suite à un accident, une maladie, etc.


Prendre RDV avec un médecin


Comment ouvrir son DMP ou celui de ses enfants ?

Au mois de novembre, les bénéficiaires de l’Assurance Maladie recevront dans leur boîte aux lettres, un courrier contenant un identifiant et un mot de passe. Ensuite sur le site du DMP, il conviendra de créer son compte.

Sinon, vous pouvez vous rendre dans votre caisse d'assurance maladie ou chez votre pharmacien. Il sera alors nécessaire vous munir de votre carte vitale. Pour les mineurs, il faudra créer le dossier avec l’accord du représentant légal. En cas de séparation des parents, il n’est pas possible pour l’instant d’avoir deux représentants légaux. Toutefois, la possibilité devrait être ouverte dès 2019 pour permettre aux deux parents de suivre le dossier médical de leur enfant.

Dans les tous les cas, il s’agit d’une démarche administrative gratuite.

Si vous souhaitez le fermer, il est également possible de le faire en ligne et gratuitement. Sachez que vos données seront conservées pendant 10 ans après la date de fermeture et que vous pourrez également procéder à une nouvelle ouverture et récupérer ces informations.


Prendre RDV en ligne


Comment avoir accès à son DMP ?

Pour pouvoir consulter votre DMP, il suffit de vous rendre sur le site dédié et d’entrer vos identifiants et mot de passe. Vous aurez ainsi accès à votre espace client. 

Par ailleurs, pour le consulter depuis un smartphone ou une tablette, vous pouvez également télécharger l’application DMP. Elle existe au format Android et également présente sur l’Apple Store.

Téléchargez l'application pour plus de praticité.

Prendre RDV avec un médecin


Qui a accès aux renseignements présents sur le DMP ? Mes données seront-elles protégées ?

En premier lieu, le patient aura accès à toutes les informations présentes sur le dossier et pourra choisir avec quels professionnels de santé il décide de les partager. Le médecin traitant renseigné dans le DMP aura également accès à l’ensemble des informations.

 Le patient pourra supprimer, masquer ou ajouter comme il le souhaite des documents relatifs à sa santé. Pour garantir la protection de la vie privée, les médecins spécialistes ou les professions paramédicales (kinésithérapeute, pharmaciens, pédicures-podologues, etc.) auront eux accès à une information restreinte en fonction de leurs compétences. Ces données seront régies par une matrice prédéfinie.  

De la même manière, l’Assurance maladie n’a pas accès à vos informations personnelles. Les données seront d’ailleurs hautement sécurisées et “ stockées dans des conditions de grande sécurité si l’on en croit la Sécurité sociale pour en éviter des usages par des tiers.

Concernant les mineurs, ils pourront dès 2019, avec l’aide d’un professionnel de santé, choisir de masquer ou non certains renseignements à leur représentant légal concernant un traitement médicamenteux (ex : pilule contraceptive) ou une intervention médicale (ex : interruption volontaire de grossesse).







Mots clés

Actualités

Espace praticien

Demander mon espace

Ou contactez le 01 75 75 67 50