des professionnels
de la santé

Cure thermale : quelle prise en charge par l’Assurance maladie ?

Psoriasis, infections urinaires, phlébites, troubles respiratoires… Nombreuses sont les pathologies qui peuvent être soignées en cure thermale. Souvent confondues à tort avec la thalassothérapie, elles sont de véritables soins complémentaires. Dès lors, elles font parfois l’objet de remboursements par la Sécurité sociale. Mais sous quelles conditions et dans quelles mesures ? Explications.

Des cures thermales prises en charge sous certaines conditions

Tout le monde n’est pas éligible au remboursement de soins reçus en cure thermale. En effet, il est soumis à de nombreuses conditions. En premier lieu, la cure doit être un acte médical. Pour être remboursé, vous ne pouvez vous y rendre de votre propre chef : elle doit vous être prescrite par un médecin ou un chirurgien dentiste.

Par ailleurs, elle doit correspondre au traitement d’une pathologie liée à :

  • des affections des muqueuses bucco-linguales ;
  • des affections digestives et maladies métaboliques ;
  • des affections psychosomatiques ;
  • des affections urinaires ;
  • des troubles dermatologiques ;
  • des troubles neurologiques ;
  • des troubles phlébologiques, c’est à dire affectant les veines ;
  • des problèmes gynécologiques ;
  • des problèmes rhumatologiques ;
  • une maladie cardio-artérielle ;
  • des difficultés respiratoires ;
  • des problèmes de développement infantile.

De plus, vous devez vous rendre dans un établissement thermal “agréé et conventionné par l'Assurance Maladie”, comme le fait savoir la Sécurité sociale sur son site. En outre, il n’est possible de faire qu’une seule cure thermale par an pour une maladie donnée. Enfin, il est impératif de s’acquitter des 18 jours de cure. En cas d’interruption, aucun remboursement ne sera possible.

Vous aimerez aussi cet article : Dossier médical partagé, qu'est-ce que c'est ?


Prendre RDV avec un médecin


Un remboursement des soins et actes médicaux de 65% à 70%

Le forfait de surveillance médicale remboursé à hauteur de 70%

Le forfait de surveillance médicale se rapporte aux actes médicaux prodigués par le médecin thermal lors des consultations. Il sont pris en charge à 70% sur la base d'un tarif conventionnel. Ainsi vous êtes remboursé sur une base de 80 € pour un médecin conventionné et sur une base 6,86 € pour un praticien non conventionné.

Le forfait thermal pris en charge à hauteur de 65%

Le forfait thermal correspond, quant à lui, aux soins reçus lors de la cure (massages, drainages, douches thermales, etc.). Ces derniers sont remboursés à 65% sur base de la convention entre l’établissement dans lequel vous séjournez et la Sécurité Sociale.


Prendre RDV avec un médecin


Quid des frais liés au transport et à l’hébergement ?

Il s’agit en effet de frais non-négligeables. C’est pourquoi, l’Assurance Maladie rembourse partiellement les frais de transport et d’hébergement dans certains cas. Ces remboursements dépendent du revenu fiscal de référence du patient. Il faut que ses revenus de l’année précédentes ne dépassent pas 14 664,38 € pour un célibataire et 21 996,57 € pour un couple sans enfant.

Dès lors, si le patient remplit ces conditions, l’Assurance maladie remboursera 65% du prix d’un billet aller-retour de la SNCF (en 2nde classe). Elle participera aussi à hauteur de 97,50 euros pour le logement sur place.


Prendre RDV avec un médecin


Les mutuelles : une option complémentaire pour le remboursement des cures thermales

Malgré les remboursements octroyés par la Sécurité sociale, les cures thermales restent des soins chers. Pour être sûr d’être mieux pris en charge, vous pouvez vous tourner vers votre mutuelle. Cette dernière peut rembourser les soins médicaux liés à la cure. En effet, ils entrent dans le cadre du ticket modérateur. En fonction de votre mutuelle et de l’offre à laquelle vous avez souscrit, vous pouvez être éligible à un remboursement. Certains organismes de mutuelle prennent même en charge le transport et de logement sur place.

Vous aimerez aussi cet article : le prix des mutuelles a augmenté au 1er janvier


Espace praticien

Demander mon espace

Ou contactez le 01 75 75 67 50