des professionnels
de la santé

Qui consulter pour des problèmes de ronflement ?

Zzzzzzzz, Rrrrrrrrr... Zzzzzzzz, Rrrrrrrrr… Les ronflements sont un calvaire pour vous et pour votre conjoint. D’après une étude réalisée par Oniris en 2014, “ 70% des Français vivant avec un ronfleur ou étant ronfleur déclarent être fatigués, 35% sont de mauvaise humeur, 25% ont des phases d’endormissement pendant la journée et 26% connaissent des répercussions dans leur vie de couple. ” Attention, les ronflements peuvent être symptomatiques d’un trouble plus fâcheux : l’apnée du sommeil. Qui et quand consulter en cas de ronflement ? Explications !

Le médecin généraliste : premier professionnel de contact pour les ronflements

Afin de déterminer la cause de vos ronflementsconsultez en premier lieu votre médecin généralisteAprès un examen clinique et quelques questions sur vos habitudes de vie, il pourra poser un diagnostic. Si l’examen clinique n’était pas suffisant, il vous engagera à faire des examens complémentaires.

Il pourra ainsi évaluer si vos ronflements sont sans danger ou non. En effet, il peut s’agir d’apnée du sommeil. Ce trouble du sommeil se manifeste par des arrêts involontaires de la respiration lorsque le patient dort. Ces “pauses” peuvent durer entre 10 secondes et deux minutes. Elles sont donc dangereuses. 


Prendre RDV avec un médecin


apnée du sommeil

En cas de suspicion d’apnée du sommeil, votre médecin traitant vous recommandera à un ORL.


L’ORL, le médecin spécialiste des ronflements

Spécialiste du nez, des oreilles et de la gorge, l'ORL est le médecin indiqué pour les problèmes de ronflement. Il s’attachera à voir si les ronflements proviennent, par exemple, d’une obstruction nasale, d’un autre trouble respiratoire ou d’encore autre chose...

Pour bien vous traiter, souvent, il vous demandera de faire une polygraphie du sommeil. Cet examen consiste en un enregistrement du sommeil du patient via des électrodes. Ainsi, il sera possible d’analyser vos ronflements et de savoir si vous faites de l’apnée du sommeil. Suite à cela, l’ORL vous prodiguera des conseils et un traitement adapté. En cas de forte apnée du sommeil, il pourra vous prescrire une machine respiratoire ou une orthèse d’avancée mandibulaire (OAM). Dans ce dernier cas, le médecin vous orientera vers un chirurgien-dentiste.


Prendre RDV avec un ORL


Le chirurgien-dentiste : à consulter pour des dispositifs dentaires anti-ronflements

L’OAM est un appareil dentaire qui assure que la mâchoire inférieure reste en position avancée durant le sommeil. Les voies aériennes sont alors mieux dégagées. Pour plus d’efficacité, l’OAM doit être faite sur mesure. C’est pourquoi, c’est le chirurgien-dentiste qui se charge de la réaliser. Il en assurera ensuite le suivi tous les six mois environ, conjointement avec l’ORL.  

Vous aimerez aussi cet article : Dossier médical partagé, qu'est-ce que c'est ?


Embonpoint et apnée du sommeil : faire le point avec un nutritionniste

Les personnes en surpoids sont plus susceptibles de faire de l’apnée du sommeil. En effet, le surplus de graisse au niveau du cou peut entraîner une réduction du diamètre des voies respiratoires. Dès lors, faire un bilan avec un nutritionniste peut être une solution à votre problème de ronflement et d’apnée du sommeil. Celui-ci sera à même de vous proposer un régime adapté pour retrouver votre poids idéal et de bonnes conditions de sommeil.

Ces conseils sont donnés à titre indicatif. Ils ne peuvent remplacer l’avis d’un professionnel de santé.  



Espace praticien

Demander mon espace

Ou contactez le 01 75 75 67 50